Le Rhum

QU’EST-CE-QUE LE RHUM ?

EN QUELQUES MOTS

Le rhum est une eau-de-vie produite à partir de la canne à sucre.

ETYMOLOGIE

En Français, c’est avec l’orthographe anglaise « rum » que le mot est apparu en premier. Plusieurs étymologistes relatent voir l’origine du mot « rum » dans les mots anglais « rumbullion » et « rumbustion », qui signifie respectivement « tumulte » et « tapage ».

 

Un étymologiste anglais, du nom de S. Morevood, a proposé que le mot « rum » pourrait venir du mot “saccharum”, qui veut dire sucre.

D’autre ont essayé de trouver un cohérence avec le mot français « arôme » et dont il aurait dérivé phonétiquement.

LES ORIGINES

Originaire de Nouvelle-Guinée, la canne à sucre ne se développe que dans les pays chauds. Les espagnols l’ont introduite sur le nouveau continent. La Barbade, considérée comme berceau du rhum, possède toujours sur son sol la plus vieille distillerie, qui plus est, est toujours en fonctionnement. La première production de rhum remonte au moins au XVII ème siècle.

 Qui a inventé le rhum ?

Au cours de l’histoire, le rhum a plusieurs fois changé de nom, de plus avec les guerres et la littérature quasi inexistante à l’époque, il est difficile de savoir qui a réellement inventé le rhum. Néanmoins, une île se démarque dans l’histoire.

Colonisée par les anglais en 1627, la Barbade est considérée comme le berceau de la culture de la canne à sucre par la suite, du rhum. 

Mais comment le prouver ? 

En 1651, Richard Ligon, un réfugié anglais exilé sur l’île écrivit “Le rhum est une liqueur chaude, infernal et terrible faites de canne à sucre distillées”. Le plus vieil acte de propriété d’une distillerie, date de 1703 avec comme localisation la Barbade. Et en 1709, l’île était également le 1er pays producteur de sucre des Caraïbes.

Comment le rhum est-il né ?

Deux éléments sont à l’origine de la naissance du rhum : l’histoire du sucre et des esclaves. Pendant très longtemps, le sucre était produit à partir de canne à sucre. Malheureusement, au XIXe siècle apparaître une nouvelle façon de produire du sucre : l’extraction par la betterave. Beaucoup d’îles se retrouvent avec un surplus de sucre et de cannes à sucre, donnant ainsi l’idée de produire du rhum.

Il est triste mais réel de dire que sans les esclaves, le rhum ne serait pas de ce monde. Les conditions de travail dans les champs étant tellement dures, les propriétaires ont rapidement délégué ces tâches aux esclaves venus d’Afrique (beaucoup plus faciles à diriger que la population locale). Puis un jour, le gouverneur de Bahia au Brésil découvre que les esclaves buvaient un alcool qu’is produisent eux-mêmes à partir de jus de canne non-transformé : “le cachaço” (L’ancêtre du rhum que l’on connait tous).

Rhum, Ron ou Rum ?

Le Rhum :

Le rhum est l’orthographe la plus connu. On utilise cette orthographe : en Guadeloupe, à Haïti, en Martinique, sur l’île de marie-Galante ou de la Réunion. C’est le goût dit “français”. Le rhum agricole est produit à partir de la distillation direct de pur jus de canne, et les pays producteurs sont principalement des Antilles Française. Aujourd’hui la Martinique est le seul département français d’outre-mer à avoir obtenu l’AOC (Appellation d’Origine Contrôlé). 

Le Ron :

L’orthographe “Ron” est utilisé pour désigner les rhums de style espagnol. Ils ont issu de mélasse ou de miel de canne vieilli généralement selon la méthode “solera”. Certains rhums hispaniques bénéficient d’une DOC (Dénomination d’Origine Controlés) ou d’une IGP (Indication Géographique Protégée).

Le Rum :

L’orthographe “Rum” est utilisé pour les rhums d’origine britannique. Issue de mélasse ou de jus de canne, ils ont souvent subi une double distillation, et sont souvent épicés et édulcorés. Aujourd’hui, on retrouve les “Rums” sur les îles de la Barbade et la Jamaïque, mais également dans la région de Demerara en Guyane et à Bélize. 

LES TYPES DE RHUM

Dans le monde il existe une multitude de rhums différents. Un rhum se définie par son mode de production, son origine géographique et son vieillissement. Néanmoins, il est possible de les diviser en plusieurs types, les voici :

 

Agricole ou traditionnel ?

Le Rhum Agricole est obtenu à partir du vésou (le jus brut de canne à sucre pressée). En effet afin de conserver toute la teneur en sucre, la canne est broyée 24 à 36 heures après la récolte.

Le Rhum Traditionnel est fabriqué à partir de mélasse. Par un procédé de chauffe, le sucre présent dans le jus de canne se transforme en liquide noir très épais et souvent visqueux.

 

Blanc, Ambré ou vieux ? :


Le Rhum Blanc : Incolore et translucide. On associe souvent le rhum blanc au rhum agricole car même si souvent il est fait à partir de vésou, il peut-être également fait à partir de mélasse. Il n’a subit aucun vieillissement en fût.

Le Rhum Ambré : De couleur ambré, c’est un rhum ayant vieilli entre 18 mois et 3 ans en fût ou en foudre (tonneau de très grand capacité). Peut-être aussi nommé : rhum gold, doré, paille ou élevé sous bois.

Le Rhum Vieux : Ambré voir brun foncé. Cette dénomination est possible pour les rhums des Antilles Française vieilli au moins 3 ans en fût de chêne.

LES GRANDES ETAPES DE LA FABRICATION

1 – LA CULTURE & LA RÉCOLTE :
Cela représente une multitude de variétés de canne à sucre ayant besoin de beaucoup d’eau sans jamais être noyée. La récolte est réalisée entre 10 mois et 1 ans et demi.

2 – LA FERMENTATION :

De la levure est ajouté à la mélasse ou aux jus de canne, pour que le sucre se transforme en alcool.


3 – LA DISTILLATION :

Voici la partie indispensable à la majorité des spiritueux la distillation !!!

Plusieurs méthode de distillation existent (colonne, alambic … ) ayant pour but de séparer l’alcool de l’eau par un système de chauffe. Au terme de la distillation, le rhum est translucide. 

 4 – LE VIEILLISSEMENT (non obligatoire) :

Il est réalisé dans des fûts de chêne ayant contenu d’autre alcools, souvent du bourbon ou du cognac, plus il vieillit, plus il se colore. Le rhum sera vieilli aux moins 1 an pour devenir ambrée. 

Maintenant que vous en savez un peu plus sur le rhum,
Laissez-vous tenter par une dégustation de nos coffrets
& bluffez vos amis avec vos nouvelles connaissances.

À bientôt futurs connaisseurs.

J.D. LE CLUB DES CONNAISSEURS.