CÉLÉBRONS LE JAPON ENSEMBLE 🇯🇵    du 22-02 au 25-02-24 :     
-10% Sur les Coffrets Whiskies du Japon

* COFFRETS : P’TIT NIPPON – WHISKIES DU JAPON – WHISKIES DU JAPON PREMIUM.

CODE PROMO

Comment boire du gin : conseils et techniques pour les connaisseurs

Le gin, un spiritueux aux multiples facettes qui a conquis le cœur des amateurs de boissons fines à travers le monde. Des soirées élégantes aux moments décontractés entre amis, aujourd’hui, le gin s’est imposé comme une icône de l’art de la mixologie. Mais comment savourer cette potion magique de manière à en apprécier pleinement la complexité et les nuances ?

Les fondamentaux du gin

Variétés de gin

Chaque variété de gin offre une expérience unique, façonnée par des combinaisons d’arômes botaniques et de techniques de distillation différentes. Voici quelques variétés de gin populaire.

Distilled Gin

C’est un gin né d’une re-distillation d’un alcool neutre avec des baies de genièvre et d’autres produits végétaux naturels (appelés botaniques). C’est l’une des variétés les plus connus et des plus répandus dans le monde du gin.

Old Tom Gin

Gin doux et légèrement sucré, le Old Tom gin est une recette venu d’Angleterre datant du XVIIIe siècle. Il doit son nom aux chats noirs présents sur les enseignes des bars clandestin pendant la prohibition. Le gouvernement britannique a tenté de diminuer la production, conduisant le marché à ce développé illégalement. 

London Dry Dry

Apparue vers 1831, c’est un gin sec et pur qui, à l’origine, était fabriqué uniquement à Londres. Aujourd’hui, le London Dry Gin peu être fabriqué partout dans le monde. Cette variété de gin ne contient pas de sucre ajouté. Si c’est le cas, on l’appellera simplement “London Gin“.

Yellow Gin

Ce gin tient son nom de sa couleur légèrement jaune dû au vieillissement en fûts.  Au XIXe siècle, on utilisait des fûts en bois pour transporter et conserver du gin, ce qui leur à donner ce jaune léger. Ces dernières années, cette variété a été réadapter et revient peu à peu sur le marché.

Les ingrédients botaniques qui définissent le gin

Pour fabriquer du gin, il faut une combinassions d’alcool neutre et de plantes aromatiques (Botanical en anglais) tels que des racines, des fruits, des graines, des épices, des baies ou encore des herbes.

Chaque gin a une recette de plantes aromatiques différente. Ce qui différencie egalement les gins, c’est la façon dont les saveurs sont ajoutée ou enlevé. Chaque plante aromatique jour un rôle important dans la conception du gin, ce qui vise à les rendre unique. Chaque plante aromatique du gin rentre souvent dans une de ces catégorie suivantes : Agrumes, Épicés, Sucré, Floral et Herbacé.

Dans la création d’un gin, des additifs peuvent être ajoutés après la distillation (sauf pour le London Dry Gin) comme par exemple :
Un agent édulcorant tels que le miel ou le sucre, pour apporter plus de rondeur et changer la texture ou la couleur du gin.
Des essences ou distillations de plante tel que le concombre, pour accentuer une saveur qui est difficile à obtenir avec la distillation.

Dégustation de gin

Le gin pur : comment apprécier le gin ?

La dégustation du gin pur peut se faire dans un verre à dégustation de spiritueux. C’est à dire l’idéal est d’avoir un verre à base ample et un col resserré de type tulipe. Cela aidera à la concentration des arômes au bord du verre.

L’autre élément important est la température du gin. Même si on vous dira que l’alcool blanc comme la vodka se boit froid voir même givrée, pour éviter que les arômes du ginsoit contenu doit le liquide trop froid, nous conseillons de ne pas glacer le spiritueux.

Pour légèrement refroidir le liquide, nous vous conseillons d’utiliser une pierre à whisky plutôt que des glaçons pour éviter la dillution avec del’eau qui altérera tous les arômes du gin.

L'art de la dégustation : techniques pour détecter les notes aromatiques

Après avoir versé 15 ou 20 ml de gin dans votre verre tulipe, et avoir légèrement refroidi le gin, un peu plus que la température ambiante, la dégustation peut commencer.

Trois grandes étapes sont nécessaire pour detecter tous les arômes d’un gin : les arômes au nez, en bouche et en finale.

Dans ces trois étapes, vous pourrez aussi bien detecter des arômes florals, épicés, boisés,…

AU nez

Premier conseil, il est inutile d’approcher trop son nez du verre tulipe. Le gin est spiritueux avec un degré d’alcool supérieur à 37,5%, les arômes et les vapeurs d’alcools vont être trop présente pour détecter la subtilité d’autres arômes plus difficile à capter.

Vous pouvez effectuer un premier passage de votre nez à 5cm du col du verre. Prenez le temps que les informations olfactives soit traduite. Vous pouvez légèrement faire tourbillonner votre verre et faire un second voir un troisième passage. Vous allez petit à petit capter d’autres odeurs.

A savoir, cette pratique demande de l’entrainement, il est très difficile pour les débutants de reconnaitre des le débuts les arômes, de plus il peut arriver que vous reconnaissiez l’odeur mais que vous n’arrivez pas à mettre un mot dessus, c’est quelque chose de tout à fait normal, le cerveau n’a pas forcement l’habitude d’utiliser sa mémoire olfactive.

En bouche

Vous pouvez maintenant mettre du gin dans votre bouche sans le boire dans un premier temps. Si vous trouvez le goût trop puissant, nous conseillons de le diluer avec votre salive pour adoucir le goût. Laissez vos papilles et votre langue prendre les informations plusieurs seconde. Vous pouvez très bien capter un arôme des le début puis un autre arôme peut prendre le dessus quelques secondes plus tard.

Dans un second temps, vous pouvez mélanger votre gin avec un tonic neutre. L’amertume de la quinine contenu dans le tonic peut aisement révéler d’autres arômes. Laissez également plusieurs dans votre bouche pour révéler les couches arômatiques.

En finale

La finale est la dernière étape de la dégustation. C’est clairement le goût que le gin vous laisse en bouche après avoir avalé le gin. 

Cocktails à base de gin : mélangez comme un pro

Gin Tonic

Le Gin Tonic, le mariage parfait entre l’élégance et la fraîcheur, ce cocktail trouve ses origines dans l’histoire coloniale britannique.

Ingrédients :
4cl de gin
8cl d’Indian Water Tonic
Rondelles de citrons

Préparation : Mettez des glaçons dans un verre ballon, versez votre gin et ajoutez le tonic. Finissez par garnir votre gin tonic avec des rondelles de citrons.

Martini Dry

Le Martini Dry, cocktail intemporel traversent les décennies. Il serait apparue pour la première fois en Amérique.

Ingrédients:
50ml de gin
15ml de vermouth sec
1 zeste de citron

Préparation : Versez le gin et le vermouth sec dans un verre à mélange avec de la glaces. Remuez délicatement avec une cuillère, filtrer puis versez dans un verre à pied. Garnissez d’un zeste de citron.

Gin Fizz

Le Gin Fizz est un cocktail emblématique et rafraîchissant, qui tire ses racines des États-Unis.

Ingrédients :
6cl de gin
12cl d’Indian Tonic Water
4cl de jus de citron
2cl de sirop de canne
2 rondelles de citrons verts

Préparation :  Versez tous les ingrédients, sauf le tonic, dans un shaker, puis secouez énergiquement. Rajoutez de la glace, puis secouez encore. Filtrez et versez le tous dans un verre collins. Ajoutez le tonic puis les rondelles de citrons verts

Negroni

Le Negroni est un cocktail d’origine italienne datant du XXe siècle.

Ingrédients :
30ml de London Dry Gin
30ml de Sweet Vermouth Rosso
30ml de Campari
A zeste d’orange

Préparation : Versez tout les ingrédient dans un verre à mélange avec de la glaces, puis remuez délicatement avec une cuillère Versez ensuite le tous dans un verre old fashioned remplie de gros glaçons. Finissez par garnir d’un zeste d’orange.

Température et verre : l'importance du service

La température idéale pour le gin

La température idéale pour siroter votre gin parfaitement dépendra en grande partie de préférences personnelles et des caractéristiques spécifiques du gin en question.
En règle générale, beaucoup de connaisseurs servent le gin à une température fraîche, mais pas trop froide, afin de préserver les arômes. La plupart des gins révèlent leurs saveurs optimales lorsqu’ils sont légèrement refroidis, de préférence avec une pierre à whisky comme cité ci-dessus.
Cependant, les gins artisanaux ou ceux aux arômes complexes peuvent également être appréciés à température ambiante pour permettre une dégustation plus nuancée.

L’essentiel est de trouver la température qui met en valeur les notes aromatiques spécifiques de chaque gin !

Choisir le bon verre

Pour la dégustation du gin pur, nous vous avons parlé du verre tulipe.

En ce qui concerne les cocktails, le choix du bon verre à cocktail de gin n’est pas simplement une question d’esthétique, mais une manière de sublimer l’expérience gustative. Les verres à pied sont souvent privilégiés pour des cocktails comme le Martini gin par exemple. Les verres ballon sont parfaits pour les cocktails servis avec des glaçons. Enfin, les verres collins, étroits et élancés, sont idéaux pour les cocktails rafraîchissants comme le Gin Fizz. En considérant la forme de votre verre, vous créez une expérience de dégustation complète.

Pour un cocktail réussi, voici quelques autres outils à avoir :
Le shaker : Cet ustensile permet de baisser rapidement la température des ingrédients et à bien les mélanger. Il suffit de mettre tous les ingrédients et d’y ajouter des glaçons et de secouer environ 15 seconde.
Le verre à mélange : Certain cocktail, comme le Negroni, ne ce font pas au shaker. Cet technique consiste à baisser la température des ingrédient et de les mélanger délicatement. Comment avec le shaker, mettez-y tous les ingrédients avec de la glace puis mélanger environs 15 seconde.
Le doseur : Comme la patiserie, les cocktail on eux aussi besoins du bon dosage. Le doseur de bar à deux extrémités, dans la plupart des cas, un coté de 4cl et un autre de 2cl.
Le pilon : Cet outils permet de faire ressortir les arômes des plantes ou des épices écrasées. Faites des mouvement cirulaires en appuyant sur le pilon.

Choisir un set de degustation de gin pour un cadeau

Si vous souhaitez découvrir, comparer et goutter différents gins essayer de reconnaitre les différents arômes qui en ressorte, nous vous conseillons les coffrets de dégustation de gin parfait pour apprendre l’histoire, la fabrication et les multiples recettes qui produisent le gin. Voici une sélection de coffrets gins qui peuvent être un excellent exercice de dégustation.

Ce coffret est fait pour vous si vous souhaitez découvrir les 6 principaux styles de gin qui existent. Vous allez pouvoir comparer ce qui résulte d’un London Dry Gin comparé à un Old Tom Gin. Vous verrez que les processus de fabrication peuvent être nettement différents entre un Sloe Gin et un Distilled Gin.

Ce coffret est un voyage autour du monde pour découvrir les pays producteurs de gins. Vous découvrirez une sélection de gins fabriqués à des milliers de kilomètre chacun. Nous conseillons ce coffret gin pour cadeau original.

D'autres coffrets gins à découvrir

Maintenant que vous en savez un peu plus,
Laissez-vous tenter par une dégustation de nos coffrets
et bluffez vos amis avec vos nouvelles connaissances.

À bientôt chèr connaisseurs

J.D. LE CLUB DES CONNAISSEURS.