TOGOUCHI KIWAMI

Blended whisky – Japon – 70cl – 40,0%

42,00  TTC

Lieu de production :
Distillerie Chugoku Jozo (Japon)
Année de la distillerie :
1918
Type de whisky :
Bended Whisky

Rupture de stock

" Le suprême "

Le Club des Connaisseurs

« LE SUPRÊME »

La distillerie Chugoku Jozo fût créée en 1918 au coeur d’une région montagneuse située près de la ville d’Hiroshima. À ses début, la distillerie produisait principalement des sakés et des shochus, et c’est en 1990 qu’ils décident de se tourner vers l’assemblage et le vieillissement de whisky, un processus devenu populaire au Japon. Les whiskies Togouchi ont pour particularité d’être uniquement vieillis, assemblés et dilués au Japon. La distillerie utilise un tunnel souterrain de 361 mètres de long comme chais de vieillissement, offrant ainsi des conditions idéales de maturation.

Le blended whisky Togouchi Kiwami résulte d’un assemblage de whiskies de grains et de malt. En français « Kiwami » signifie « Le suprême ». Il est inspiré des techniques écossaises.

icon-degustation-nezNEZ :
Vif
Notes de noix et d’herbes fraîches

BOUCHE :
Léger et doux
Arômes de chocolat, de miel et de noisette
Touche poivrée

FINALE :
Subtile et épicée
Notes de noix de muscade

ROBE :
Ambrée

Il y a quelques années, personne n’aurait misé sur les whiskies japonais et pourtant aujourd’hui, le Japon est le 4ème pays producteur de whisky dans le monde.

Histoire

La découverte du whisky par les japonais remonte au 13 mars 1854, lorsque la flotte du commodore américain Matthew Perry accoste à Kanagawa. Celui-ci offre à l’empereur divers cadeaux, tels que : des livres, des revolvers, des machines agricoles, un télescope et du whisky Bourbon. Une partie des fûts est destinée à l’empereur, l’autre à la population japonaise. Fin du XIXe siècle, certains tente de reproduire ce bourbon avec une base de riz ou de maïs, mais c’est un échec.

En 1918, un certain Masataka Takertsuru quitte le Japon pour se rendre en Écosse afin d’étudier l’art de la distillation du whisky à l’Université de Glasgow. 2 ans plus tard, il revient au Japon, maitrisant parfaitement la technique de distillation. Il participe alors à la création des 2 premières distilleries du pays. La première à Yamazaki en 1924, qui se révélera être l’ancêtre de Suntory. Puis en 1934, il fonde sa distillerie Dainipponkaju, plus connu aujourd’hui sous le nom de Nikka.

Après la fin de la 2nd Guerre Mondiale, la bière et le whisky deviennent des alcools plus populaires que le saké. À partir de 1964, apparaît au Japon les whiskies de grain et les blends.

Les différentes distilleries

Types

Pendant des années, les japonais cherchent à imiter les whiskies écossais, notamment à cause de leurs connaissances limitées à ce style de whisky. Ils sont allés jusqu’à implanter leurs distilleries dans des zones géographiques similaires à l’Écosse. Au fil du temps, des innovations nouvelles apparaissent et la similitude avec les whiskies d’Écosse s’atténue.

Les Single Malt : Souvent influencés par le climat tempéré, l’eau pure et les tourbières présentes dans les îles. La plupart sont délicats et fruités.

Les Blend : Contrairement à d’autres pays, les japonais fabriquent leurs propres bases afin d’assembler leurs blends. Il n’est quand même pas rare de voir certains ajouter des whiskies écossais.

Une box abonnement spiritueux pour vous ou pour offrir

Plutôt Whisky, Rhum, Gin ou les 3 ?

Devenez connaisseur de votre spiritueux préféré.

Choisissez la durée, le nombre de spiritueux par mois

Testez, goutez, comparez, apprenez et notez vos avis