NIKKA COFFEY GRAIN

Whisky Single Grain – Japon – 70cl – 45,0%

55,00  TTC

Lieu de production :
The Nikka Whiskey distillery (Japon)
Création du Nikka Super :
1962
Type de whisky :
Whisky Single Grain

Rupture de stock

Ou l'abréviation de Dainipponkaju

Le Club des Connaisseurs

OU L’ABRÉVIATION DE DAINIPPONKAJU

Masataka Taketsuru, né d’une famille de brasseurs de saké, débute sa carrière dans une compagnie de spiritueux proche d’Osaka.
En 1918, il est chargé d’apprendre les secrets du whisky écossais au Royaume-Uni. Puis en 1920, accompagné de sa femme, il retourne au Japon. Après plusieurs années, il finit par réaliser son propre whisky en fondant sa propre entreprise nommée Dainipponkaju et sa propre distillerie Yoichi. Enfin en 1952, il abrège le nom de son entreprise par the NIKKA Whiskey Distillery, beaucoup plus facile à prononcer.

Le Nikka Coffey Grain est fait en majorité à partir de maïs, distillé dans des alambics à colonnes de type « Coffey Still ». Ce type de distillation rend le whisky plus riche en arômes. Le Coffey Grain est souvent utilisé comme base des blends de la maison Nikka.

icon-degustation-nezNEZ :
Frais et doux
Notes de poires mûres, de cerises et de fruits exotiques

BOUCHE :
Gourmand et complexe
Arômes de fruits mûrs, de bananes et de caramel
Notes de rhum, de réglisse et d’anis étoilée

FINALE :
Gourmande avec un légère amertume
Arômes de poire et de vanille bourbon

ROBE :
Dorée aux reflets ambrés

Il y a quelques années, personne n’aurait misé sur les whiskies japonais et pourtant aujourd’hui, le Japon est le 4ème pays producteur de whisky dans le monde.

Histoire

La découverte du whisky par les japonais remonte au 13 mars 1854, lorsque la flotte du commodore américain Matthew Perry accoste à Kanagawa. Celui-ci offre à l’empereur divers cadeaux, tels que : des livres, des revolvers, des machines agricoles, un télescope et du whisky Bourbon. Une partie des fûts est destinée à l’empereur, l’autre à la population japonaise. Fin du XIXe siècle, certains tente de reproduire ce bourbon avec une base de riz ou de maïs, mais c’est un échec.

En 1918, un certain Masataka Takertsuru quitte le Japon pour se rendre en Écosse afin d’étudier l’art de la distillation du whisky à l’Université de Glasgow. 2 ans plus tard, il revient au Japon, maitrisant parfaitement la technique de distillation. Il participe alors à la création des 2 premières distilleries du pays. La première à Yamazaki en 1924, qui se révélera être l’ancêtre de Suntory. Puis en 1934, il fonde sa distillerie Dainipponkaju, plus connu aujourd’hui sous le nom de Nikka.

Après la fin de la 2nd Guerre Mondiale, la bière et le whisky deviennent des alcools plus populaires que le saké. À partir de 1964, apparaît au Japon les whiskies de grain et les blends.

Les différentes distilleries

Types

Pendant des années, les japonais cherchent à imiter les whiskies écossais, notamment à cause de leurs connaissances limitées à ce style de whisky. Ils sont allés jusqu’à implanter leurs distilleries dans des zones géographiques similaires à l’Écosse. Au fil du temps, des innovations nouvelles apparaissent et la similitude avec les whiskies d’Écosse s’atténue.

Les Single Malt : Souvent influencés par le climat tempéré, l’eau pure et les tourbières présentes dans les îles. La plupart sont délicats et fruités.

Les Blend : Contrairement à d’autres pays, les japonais fabriquent leurs propres bases afin d’assembler leurs blends. Il n’est quand même pas rare de voir certains ajouter des whiskies écossais.

Une box abonnement spiritueux pour vous ou pour offrir

Plutôt Whisky, Rhum, Gin ou les 3 ?

Devenez connaisseur de votre spiritueux préféré.

Choisissez la durée, le nombre de spiritueux par mois

Testez, goutez, comparez, apprenez et notez vos avis