Ingrédients du Rhum

AVEC QUOI FAIT-ON DU RHUM ?

Pour les distillateurs, le choix de la canne à sucre est primordial dans l’élaboration de leurs rhums. Pour d’autre, le choix de l’eau & la levure sont essentiels pour arriver au rhum final souhaité. 

1- LA CANNE À SUCRE

Tout d’abord, qu’est ce que la canne à sucre ? 

La Canna à sucre est une plante que l’ont cultive, et qui fait parti de la famille des “graminée tropicale herbacée”. On trouve lacanne à sucre dans les pays tropicaux, proche de l’Équateur. Cette plantes à besoin de beaucoup d’eau & de soleil. C’est une plante assez haute pouvant mesurer de 2,5 mètres à 6mètres.

L’histoire de la canne à sucre :

La canne à sucre date de la préhistoire, il est donc très difficile de déterminer les premières origines de cette plante. Néanmoins, une hypothèse existe, soupçonnent que la canne à sucre serait originaire de Nouvelle-Guinée. 

La croissance de la canne dans les champs durent entre 10 et 15 mois. Pendant ce temps, les sols doivent être arrosés et irrigués très souvent. Sa récolte se fait de juillet jusqu’a novembre (car la récolte se fait en saison sèche). Elle est le plus souvent récolter à la mains et est coupé à la base de la tige car c’est là que la concentration en sucre est la plus importante.

Jusqu’au XVIIIe siècle, la canne à sucre était la seule source de sucre au monde. Aujourd’hui, elle représente toujours 70 à 80% de la production mondiale de sucre.

2- L'EAU

L’ajout de l’eau est essentiel dans l’élaboration d’un rhum. Certaines distillerie utilisent de l’eau de source, d’autre du réseau municipal. Elle se doit d’avoir un pH neutre, ne pas contenir de chlore mais un peu de fer & de calcium.

L’eau est nécessaire à plusieurs étapes : 

– Le broyage de la canne à sucre

– La fermentation

– La distillation (pour refroidir les vapeurs d’alcool)

– La réduction (pour amener le rhum au degré d’alcool souhaité pour la dégustation)

12 LITRES D’EAU = 1 LITRE DE RHUM

3- LA LEVURE

Il faut savoir que la levure est en fait un assemblage de plusieurs champignons. Cet ingrédient fait évoluer la palette aromatique d’un rhum. C’est pour ça que les distillateurs gardent souvent secret la levure utilisée. Ce champignon transforme le sucre en alcool & en dioxyde de carbone, c’est la fermentation.

La durée de ce procédé varie en fonction de la levure choisie. Certains producteurs optent pour une fermentation naturelle sans levure. 

Après la récolte de la canne à sucre, deux choix se présente au distillateurs : presser la canne ou la chauffer. Faire ce choix revient à choisir entre produire du rhum agricole ou du rhum traditionnel.

Comment s’y retrouver & choisir ?

LE VÉSOU

Qu’est ce que le vésou ?

Le vésou est le jus pur extrait de la canne à sucre. C’est un liquide transparent/blanc.

Le processus d’extraction consiste à broyer la canne à sucre plusieurs fois à l’aide d’une presse à moulins, afin d’extraire un maximum de vesou. Ce procédé doit être effectué 36 heures maximum après la récolte. Il est ensuite filtré 2 fois & stocké dans des cuves.

Composition du vésou :

– 70% d’eau

– 14% de saccharose (sucre à la saveur douce)

– 14% de matière ligneuse (racines & fibres)

– 2% d’impuretés

À retenir : Le vésou est la matière principal du Rhum agricole.

LA MÉLASSE

Qu’est ce que la mélasse ?

La mélasse est le résidu qui reste après la cuisson de la canne à sucre & sa transformation en sucre. La mélasse est épaisse et visqueuse, et de couleur noir/marron foncé.

À l’origine, la mélasse était laissée à l’abandon par les producteurs de sucre. En effet, pour obtenir de la mélasse il faut d’abord cuire la canne à sucre afin d’obtenir des cristaux de sucre. Une fois ces cristaux retirés, il reste au fond la mélasse : épais liquide visqueux contenant encore jusqu’à 40 à 50% du sucre.

Les avantages de la mélasse : 

– Une conservation longue (jusqu’à 1 an)

– Un coût de fabrication plus faible que le vésou

– Une plus grande facilité de transport entre sa production & sa distillation

À retenir : La mélasse est la matière principal du Rhum traditionnel.

LES AUTRES

Certains rhums peuvent-être dit fait à partir de sirop ou de miel de canne à sucre. Ils sont obtenus en chauffant le jus de première presse plus ou moins longtemps. Ce procédé est obligatoire pour les rhum du Guatemala.

Maintenant que vous en savez un peu plus sur comment sont fait les rhums,
Laissez-vous tenter par une dégustation de nos coffrets
& bluffez vos amis avec vos nouvelles connaissances.

À bientôt futurs connaisseurs.

J.D. LE CLUB DES CONNAISSEURS.