CÉLÉBRONS LE JAPON ENSEMBLE 🇯🇵    du 22-02 au 25-02-24 :     
-10% Sur les Coffrets Whiskies du Japon

* COFFRETS : P’TIT NIPPON – WHISKIES DU JAPON – WHISKIES DU JAPON PREMIUM.

CODE PROMO

Qui a inventé le Whisky ?

Qu'est ce que le whisky ?

Le whisky est une eau-de-vie de céréales maltées ou non.

Etymologie

Tout d’abord, ” Uisge Beatha “, traduit par eau-de-vie, est l’origine gaélique du mot « Whisky ». Ce terme était inventé par des moines. En effet, à l’époque, cette boisson alcoolique servait également de médicament, d’où le terme « eau-de-vie ». Toutfois que ce breuvage n’avait en rien le goût de whisky que l’on connait aujourd’hui.

Les origines

Irlande ou ecosse ?

Entre légendes et histoires, il est difficile voire impossible de dire qui est réellement à l’origine du whisky néanmoins il est certain que les deux pays ont contribué fortement à l’évolution du whisky d’aujourd’hui.

Ce que pensent les irlandais :

Saint Patrick serait à l’origine du whisky. Au Vème siècle, des moines chrétiens d’Europe se réfugient en Irlande suite à l’invasion des Barbares. L’expérience de chacun permet la création de la distillation.

Seulement, les Ecossais pensent que Saint Patrick est… Ecossais.

Plus tard, au XIIème siècle, l’Angleterre envahit l’Irlande. C’est le roi Henry II et son armée qui confirmera l’existence de cette boisson locale distillée, l’« uisge beatha » (ou autrement dit de nos jours, « whisky »).

Ce que pensent les Ecossais :

Au XIVème siècle, le roi d’Ecosse James IV, part à la conquête d’une île proche, aujourd’hui appelée l’île d’Islay.

Cette île appartient à une famille riche, la famille Mc Beatha.

Whisky ou WHiskey

Whisky : Ecosse, Japon, France et reste du monde

Whiskey : Irlande et Etats-Unis

Mais pourquoi ?

Par le passé (XIXème siècle), pour se différencier des whiskies écossais, à l’époque de qualité très variable des whiskys ecossais, les irlandais eurent l’idée d’ajouter un -E avant d’exporter leurs whiskeys aux États-Unis.

Voilà… tout ça pour ça

Les grandes familles de whisky

Whisky Single Malt

Produit par une seule distillerie, ne contient uniquement que de l’orge maltée. 

Blend Malt

Comme l’indique la traduction littérale en français, c’est effectivement le mélange de plusieurs Whisky Single Malt provenant de distillerie différentes.

Whisky de grain

Provient de la distillation de blé, maïs, orge maltée ou non maltée. Il est généralement utilisé pour l’élaboration de Blend néanmoins il est parfois embouteillé seul. Par conséquent, il sera simplement nommé comme « whisky de grain ».

Blended Whisky

« Blend » traduit en français par « mélange ». Signifie un assemblage de plusieurs whiskies qui permet une harmonie des goûts et des saveurs, permettant de ce fait plus d’accessibilité. C’est le whisky le plus répandu.

Mais que contient le whisky ?

Le whisky contient trois éléments qui ont chacun leurs importances capitales dans le goût final du whisky : les céréales, l’eau et la levure.

Les céréales

L’orge est la céréale la plus souvent utilisée dans l’élaboration du whisky. D’ailleurs, c’est l’unique céréale utilisé pour un Single Malt.

Le seigle est lui utilisé dans l’élaboration d’un Rye Whisky

Le maïs sest quant à lui utilisé dans la création d’un bourbon.

Le blé, le sarrasin et l’avoine sont d’autres céréales pouvant être présent dans un whisky.

L'eau

En effet, l’eau est un élément indispensable dans l’élaboration d’un whisky. Il est utilisé dans plusieurs étapes de la fabrication, tel que le maltage ou la distillation.

Plusieurs eaux peuvent être utilisé, de l’eau chargée en sels minéraux, de l’eau cristalline ou de l’eau tourbé.

La levure

Les levures sont des champignons qui ont pour but de transformer le sucre en alcool lors de la fermentation. Plusieurs types de levures peuvent être utilisés dans la fabrication d’un whisky. Chaque distillerie se garde bien de donner sa recette car c’est un élément important pour la palette aromatique du produit final.

Les grandes étapes de fabrication du whisky

Le maltage

Cette première étape a pour but d’extraire l’amidon des céréales. Plusieurs phases sont nécessaires dans la réalisation de cette étape. (Plus d’infos dans un prochain article

Le brassage

C’est l’étape qui consiste à broyer le malt et obtenir le « grist », une farine. Elle est mélangée à de l’eau chaude pour obtenir une pate épaisse.

La fermentation

L’eau chargée en sucres « la moût » est mélangée aux levures puis portée à ébullition. Les sucres et les levures vont se transformer en alcool. À la fin de cette étape qui dure entre 48 et 72h, on obtiendra une sorte de bière, le « wash ».

La distillation

Voici la partie indispensable à la majorité des spiritueux, la distillation !!!

Le « wash » est porté à ébullition grâce à un alambic (plus de détails dans un prochain article). Le principe est de récupérer uniquement l’alcool en vapeur puis de le refroidir pour redevenir par la suite liquide. Deux ou trois passages sont effectués. Le liquide récupéré s’appelle le distillat.

La mise en fûts

Le distillat sera mélangé avec de l’eau pour réduire le degré d’alcool (environ 64% alcoolique). La mise en fût peut être effectuée pour démarrer la maturation. Le choix du fût est déterminant pour le goût final du whisky (plus de détails dans un prochain article).

Le vieillissement

Le distillat doit être vieilli minimum 3 ans pour porter l’appellation de whisky. Durant cette période, le distillat sera en contact direct avec le bois du tonneau, celui-ci lui apportera d’autres arômes plus complexes ainsi que sa coloration. Une étape de finition peut se faire dans un autre fût.

L'embouteillage

De l’eau est souvent ajoutée avant la mise en bouteille pour arriver au degré alcoolique souhaité (entre 40 et 46%) et le whisky est généralement filtré.

Maintenant que vous en savez un peu plus,
Laissez-vous tenter par une dégustation de nos coffrets
et bluffez vos amis avec vos nouvelles connaissances.

À bientôt chèr connaisseurs

J.D. LE CLUB DES CONNAISSEURS.